Home » Action comme Ministre » Programmes de renouveau industriel » Les chefs de projet pour la mise en œuvre des 34 plans de reconquête industrielle

Les chefs de projet pour la mise en œuvre des 34 plans de reconquête industrielle

Présentation des chefs de projetLa première réunion des chefs de projet des 34 plans de reconquête industrielle s’est tenue le 7 octobre  2013, à Bercy. A cette occasion, Arnaud Montebourg a présenté les chefs de projet de chacun de ces plans.

Le président de la République avait présenté les priorités de la politique industrielle de la France en présence d’Arnaud Montebourg, le 12 septembre dernier à l’Elysée. Ces priorités sont le résultat d’une analyse approfondie des marchés mondiaux en croissance et d’un examen précis de la place de la France dans la mondialisation pour chacun de ces marchés. Elles prennent la forme de 34 plans de reconquête industrielle. Leur objet est d’unir les acteurs économiques et industriels autour d’un objectif commun et d’aligner pour plus d’efficacité les outils de l’Etat.


34 chefs de projet nommés 

Le travail consistera dans les prochaines semaines à constituer et à réunir pour chacun de ces plans des équipes par projet composées d’industriels et de représentants de l’Etat et du Conseil national de l’industrie (CNI)Chaque plan sera animé par un chef de projet issu, dans la majorité des cas, du monde industriel et économique.

Le chef de projet aura la charge de réunir les acteurs et de faire aboutir ces plans de façon opérationnelle. Il devra préciser les objectifs à atteindre, les freins à surmonter, les outils à mobiliser, les financements à solliciter (notamment dans le cadre des investissements d’avenir), les éventuelles expérimentations à conduire, les partenaires à associer et le calendrier à suivre.

Un point de suivi hebdomadaire est prévu avec les chefs de projet, ainsi que des points réguliers avec Arnaud Montebourg.

L’ensemble des ministères et des autorités publiques concernées (bpifrance, confédération Française du commerce interentreprises -CGI-, opérateurs de l’Etat) seront associés à l’élaboration de ces plans, permettant ainsi à l’Etat d’aligner de façon cohérente l’ensemble de ses outils au service d’un même projet (règlementation, formation, financements, commande publique…).


Les chefs de projet de la Nouvelle France industrielle

Chefs de projet 1

Chefs de projet 2

Téléchargez les biographies des chefs de projet

Mots clés:
Publication précédente
Publication suivante
the_content();

7 Réactions

  1. Nouvelle organisation du travail (proposition)
    Vers le plein emploi pour diminuer le cout du travail

    Je suis surement utopique, ou trop en avance sur notre temps, mais j’ai le sentiment que ce que je vous propose mérite qu’on y réfléchisse avec des personnes ayant les compétences sans arrières pensées partisanes.
    Je vous propose une vraie révolution dans le cadre d’une nouvelle organisation du travail.
    Depuis très longtemps le travail est organisé autour de la journée de 8 heures, pour le travail posté en 3 fois 8.
    Aujourd’hui se développe de plus en plus le travail à temps partiel pour « les besoins du service. »
    Je vous propose la journée de 6 heures, et de 4 fois 6 heures pour le travail posté, et de 2 fois 6 heures pour une journée de 12 heures. (Exemple : De 07 h à 13 h, et de 13 h à 19 h)
    La durée du travail Hebdomadaire pourrait être ramenée à 30 heures pour 5 jours de travail.
    La possibilité de faire des heures supplémentaires reste admises mais sans dépasser 40 heures par semaine.
    Pourquoi ?
    Plusieurs raisons :
    – Moins de fatigues.
    – Plus de temps libre. (Sports, loisirs, cinéma, jardinage, démarches administratives, courses, etc……)
    – Meilleures organisation autour de la vie de familles (surtout quand il y a des enfants jeunes et que les parents travaillent)
    – Rendre l’outil de travail plus performent, donc plus rentable.
    – Gestion du temps travaillé simplifié.
    – Meilleur partage du travail.
    – Un individu qui travaille rapporte à la société, alors que celui qui est sans travail coute.
    – Moins il y aura de sans emploi, moins les entreprises auront besoins de payer des charges sociales (0% de chômage = une économie en bonne santé).
    – Pour une plus grande solidarité.
    – Moins d’accidents du travail (car c’est en fin de journée qu’il y en a le plus) moins de maladies, moins d’absentéisme.
    – Pour une meilleure égalité.
    – Pour une carrière surement plus longue mais en bonne santé.
    Il reste à réfléchir sur la rémunération du travail, (sans perte de salaire) en sachant que, plus l’entreprise offre une amplitude de fonctionnement large « 12 heures » plus elle rentabilise son outil de production. (Encore faut-il le vouloir)
    On parle aujourd’hui du travail du dimanche, pensez-vous que les entreprises qui proposent cela soient des philanthropes ?
    Non, bien sûr; tout est calculer pour une meilleure rentabilité.
    Je suis un ancien ouvrier, et syndicaliste, je connais le travail pénible, (L’hiver au froid et l’été au chaud) et je sais qu’il est particulièrement difficile de modifier les habitudes. Il me semble pourtant vous proposer là une solution pour donner du travail aux plus grands nombres.
    J’ajoute, après la loi des 8 heures par jour votée le 7 avril 1919, et la loi des 40 heures par semaine votée par le front populaire le 7 juin 1936. Aucune grande réforme depuis sur l’organisation du travail.

    Fait à MIREVAL 34110, en juillet 2013
    Par Michel Daurès.

  2. Quelques remarques :
    Quand on consulte la liste des chefs de projet de cet ambitieux programme industriel pour la France, on se dit que la cause de la parité a encore du chemin à faire….
    Pas beaucoup non plus de représentants de l’économie sociale et solidaire, qui représente pourtant 2,3 millions d’emplois en France…
    Les acteurs de ce secteur , parmi lequel on trouve bon nombre d’initiatives innovantes, dans les domaines de l’éco-construction, du logiciel libre, de la consommation responsable,…et bien d’autres, seront, je l’espère eux aussi associés à la réflexion ?
    Il serait dommage que seul le secteur industriel classique soit consulté.

  3. Bonjour,

    Pourquoi ne supprime-t-on pas les taxes des matieres premieres importees, la TVA sur tout ce qui est manufacturé en France et rajoutons 20% de taxe sur les produits manufacturés importés ? Parce que ca relancerait immédiatement notre industrie et l’emploi, les recettes seraient les memes puisque report de TVA supprimée vers une taxe equivalente des imports, pas de changement de pour le peuple sauf s il consomme francais. Et avec tous ces salariés qui cotiseront, ces industries qui feront des benefices, bien plus d’entrees dans les ciasses de l’Etat et bien moins dedepenses !!!!!!!

  4. Monsieur Montebourg bonsoir

    je vous invite a venir nous rendre visite sur le salon siane a Toulouse cette semaine
    je vends des machines outils pour le secteur de l aéronautique et beaucoup de sous traitant locaux seront la
    d avance merci de votre passage pour valoriser le vrai savoir faire français de l usinage
    a vous lire
    salutations respectueuses
    pierre lacaze

  5. Vous sous-exploitez les moyens mis à votre disposition pour trouver de nouveaux débouchés aux entreprises françaises.

  6. ##################################################################################

    DESTINATAIRE : Monsieur le Ministre – Arnaud MONTEBOURG
    SUJET/OBJET : FLORANGE / Présentation de projet de relance économique du Bassin sidérurgique Lorrain

    ##################################################################################

    Paris, le 20 mars 2013.

    Monsieur le Ministre d’État,

    Suite aux récents événements de Florange et du bassin sidérurgique Lorrain, je souhaiterais vous présenter un plan de relance pour cette région.

    Je me permets donc de mettre à votre disposition son dossier de présentation, qui a déjà suscité quelques intérêt auprès des médias.

    Ce projet de relance est né du constat d’un enfant de la région, né à Hayange, dont la famille a travaillé comme beaucoup d’autres, durant plusieurs générations pour une des plus grandes entreprises française : De Wendel.

    Son concept est le fruit de réflexions de 10 années, dont certains événements liés à la région m’ont poussé à prendre la décision d’approfondir sa faisabilité et de le présenter afin de proposer des actions concrètes. Il est aujourd’hui exposé publiquement devant l’urgence de la situation de l’industrie française et dans l’intérêt de tous.

    En vous remerciant par avance de votre attention et, dans l’attente de votre retour,

    Avec mes respectueux hommages, je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre d’Etat, l’expression de ma considération la plus distinguée.

    P.S.1 : Ce dossier est consultable depuis l’adresse suivante : http://fr.slideshare.net/FibonacciFACTORY/prsentation-projet-ecofensch-ewaste-projet-de-relance-conomique-rgionale-du-bassin-sidrurgique-lorrain
    P.S.2 : Un article complet est également disponible sur le sujet depuis l’adresse : http://www.1618factory.com/florange-arcelor-mittal/florange-ferme-ses-portes-un-plan-de-relance-existe-proposition-dun-enfant-de-la-region/

    David MARTIN,

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Haut de page
loading