Home » 15 ans d'action politique » Communiqués & Presse » Le Président de la République doit faire des excuses aux magistrats qu’il a accusés à tort

Le Président de la République doit faire des excuses aux magistrats qu’il a accusés à tort

PARIS, 15 fév 2011 (AFP)

Le député socialiste Arnaud Montebourg a jugé mardi que le président Nicolas Sarkozy devrait « faire des excuses » aux magistrats, après les conclusions des rapports d’inspection mettant hors de cause les juges dans le suivi du meurtrier présumé de Laetitia.

« Le responsable de tout ça ce ne sont pas les magistrats comme l’a indiqué à tort le président de la République et qui devrait faire des excuses à cette profession qui souffre aujourd’hui de l’insuffisance de moyens », a déclaré l’ex-avocat sur RMC/BFM TV.

Nicolas Sarkozy « a dit qu’il y avait eu des fautes au lieu de dire « j’attends de voir s’il y a eu des fautes ». Lorsque vous accusez à tort, le minimum c’est de présenter des excuses, surtout lorsqu’on est chargé de garantir l’indépendance de la magistrature et de la justice », a-t-il poursuivi.

Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, a indiqué mardi que les rapports administratifs sur le suivi du suspect du meurtre de Laetitia n’avaient pas révélé non plus de « faute personnelle » dans la police mais un défaut de « transmission d’information » entre services.
phi/sm/ed

Mots clés:
Publication précédente
Publication suivante
the_content();

3 Réactions

  1. Ceux qui parlent de morale, de justice, de liberté mènent un combat difficile car il n’y a ni morale, ni justice ni véritable liberté. Ils sont soit hypocrites soit utopistes. J’aime bien ces derniers car il n’y a, parfois, rien de plus de plus utile que l’utopie « L’imagination est plus importante que le savoir » disait Einstein…
    Un des défauts du Parti Socialiste, qui lui porte un tort considérable, c’est qu’en se voulant à tout prix Ange Blanc, il cache sous ses tapis les inévitables magouilles dont les hommes, qui ne sont que des hommes, ne peuvent s’empêcher.
    En ce qui concerne la justice comment, dans une démocratie, peut-on imaginer que ceux qui exercent le plus effrayant des pouvoirs, celui d’enfermer, de déshonorer, de ruiner des vies soient précisément les seuls à ne pas être désignés par le Peuple ? Comment imaginer que quand ils font les plus terribles erreurs, ils ne doivent rendre des comptes qu’à eux-mêmes ? Bien sûr que non : Dans une vraie démocratie les magistrats de l’affaire Outreau auraient dû, par le peuple, rendre des comptes au peuple. Je m’amuse d’ailleurs à observer que la justice Française rend parfois des arrêts en parfaite contradiction avec la Déclaration des Droits de l’homme de 1948.

  2. je mamuse souvent que l’on parle d’utopie.pour moi l’utopie est quelque chose de tout à fait impossible.il y a plus d’hypocrisie que d’utopie car la morale la justice la liberté sont bien des valeurs réelles qui doivent vivre et que nos institutions libérales devraient se faire un devoir de protéger.mais c’est tout le contraire qui se passe.il n’y a ni morale ni justice ni librté car la corruption règne en maitre.il y a des juges courageux qui ont payé de leur vie à dénoncer des magouilles.est ce que le peuple saura faire bouger les choses?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Haut de page
loading