Home » Haut Débit et téléphonie mobile – la fracture numérique en Bresse

Haut Débit et téléphonie mobile – la fracture numérique en Bresse


La fracture numérique est encore bien réelle sur le territoire de la Bresse et du Val de Saône privant particuliers et entreprises des services de la téléphonie mobile et de l’accès à Internet à haut débit, faute du développement d’une infrastructure spécifique dans certaines zones.
Les collectivités territoriales, Conseil Général de Saône et Loire, Conseil Régional de Bourgogne, ainsi que l’opérateur France Télécom s’alignent tous trois sur le même objectif : « donner une solution haut débit pour l’ensemble du territoire ».

Cependant, Arnaud MONTEBOURG, déplorant la persistance de zones d’ombre importantes, et fort de son attachement à l’égalité d’accès au même service pour tous, est intervenu à de nombreuses reprises auprès des diverses instances avec des résultats rapides et significatifs (cantons de Montret, St-Germain-du-Bois, Pierre-de-Bresse, Montpont en Bresse, Verdun-sur-le-Doubs …).

Par ailleurs, France Télécom s’est récemment engagé dans une discussion avec le Conseil Général de Saône et Loire pour étudier les conditions de mise en œuvre d’infrastructures permettant d’atteindre une couverture totale dans un avenir relativement proche.
L’avenir des territoires ruraux passe par l’accès aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, et la couverture universelle est conditionnée par une mise à niveau technique urgente des lignes téléphoniques ou à défaut par la recherche de technologies alternatives que peuvent représenter le Wi-fi, le Wi-max ou le satellite.

Concernant la téléphonie mobile, sur les 63 communes de Saône et Loire concernées par le plan de résorption des zones blanches, décidé par le gouvernement Jospin dans le CIADT de juillet 2001, 40 communes seront couvertes dans le cadre d’une première phase de travaux en cours d’achèvement sous la responsabilité du Conseil Général.
Le déploiement des infrastructures pour les 23 communes restantes fera l’objet, à très court terme, d’une seconde phase pilotée directement par les opérateurs privés dont 8 communes sur la 6° circonscription.

2 Réactions

  1. Ayant l’intention prochainement à venir m’établir à Montpont en Bresse j’aimerais savoir si dans cette commune on bénéficie du haut débit internet? Comme je m’occupe de plusieurs sites web ce serait important qu’il y ait un système qui « déménage »!
    Denis

  2. Monsieur Montebourg,
    vous vous êtes récemment opposé à la vente par France Telecom Orange de Daily Motion au groupe Yahoo. Je comprends tout à fait votre motivation sur ce dossier dans votre désir de défendre les richesses de la France. Par cette action, vous influez toutefois sur la stratégie du groupe France Telecom Orange. Travaillant actuellement dans le secteur des télécommunications aux Antilles Guyane, je constate que bon nombre d’administrations, de ministères, de collectivités décide via les procédures de marchés change d’opérateur télécom (mobile et fixe) en choisissant un autre opérateur: Digicel voire Only.. Il me semblerait logique que vous vous penchiez sur ce problème car il est anormal que l’état français choisisse Digicel dont le siège social et les actionnaires résident dans les Iles des Bermudes (dont on connait l’opacité bancaire) ou Only détenu par des fonds américains. France Telecom Orange a un actionnaire l’état qui décide de privilégier des sociétés étrangéres !!. Où est la logique ? Merci de votre intervention pour remettre de l’ordre dans tout cela

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Haut de page
loading